Nombreux sont les articles dans les journaux ou les posts de blog qui parlent du taux élevé de burn out chez les jeunes enseignants, c’est pourquoi je vous propose dans cet article 9 astuces pour ne pas craquer et rester zen.

« L’enseignement est un métier où il faut être passionné, mais par autre chose que par l’école » Gianni Ghiringhelli, collègue artisan-enseignant 

Astuce 1 : Le temps de l’école

Veillez à ce que le temps de l’école n’empiète pas sur votre vie privée. Si la frontière est floue, marquez-la. Dîtes-vous que le samedi vous ne travaillez pas ou que vous vous offrez deux demi-journées par semaine. Les vacances scolaires peuvent être partagées en deux, une de travail et l’autre de repos.

Astuce 2 : La blouse

La blouse était une technique qui était utilisée par les instituteurs pendant des décennies. Elle consistait à porter une blouse que l’enseignant enlevait à la fin du temps de la classe pour marquer la fin de sa journée. Le sentiment était alors de laisser l’école au travail et de rentrer chez soi l’esprit libéré. L’uniforme était porté le temps de l’école. J’ai, pendant une période, expérimenté l’idée d’avoir des habits pour l’école que j’enlevais en entrant chez moi pour en mettre d’autres, l’effet était appréciable.

Astuce 3 : La boîte à chaussures

On a tous pendant notre carrière des bons moments. La boîte à chaussures doit vous permettre d’y stocker ces objets qui vous les évoquent (un dessin d’élève, un objet, une photo,…). De temps en temps, lorsque vous avez un coup de blues ou l’envie de jeter l’éponge, vous pouvez y retourner pour y retrouver le coup de fouet qui vous permettra de repartir.

Astuce 4 : L’alimentation

Lorsque l’on démarre dans l’enseignement, on est souvent débordé et on mange mal. Alors, je ne suis pas nutritionniste mais il y a des règles qui semblent évidentes à respecter.

  •  Manger à intervalles réguliers
  •  Manger des légumes
  •  Ne pas manger de féculents à tous les repas
  •  Manger léger le soir
  • Eviter le sucre (risque de fringale suite à un pic d’insuline)
  •  Privilégier le bon gras
  •  Eviter les repas préparés
  •  Eviter de grignoter entre les repas
  •   …

Astuce 5 : Le sommeil

Pensez à dormir, n’hésitez pas à faire une sieste de temps en temps. Si vous tendez à devenir insomniaque à cause de l’école, préparez vos affaires la veille et écrivez une liste des choses que vous avez à faire le lendemain.

Astuce 6 : Le sport

Je pratique deux sports : le cyclisme pour me détendre, méditer et prendre l’air, et le judo pour oublier complètement le travail. En effet, lors d’un combat, je ne peux pas penser à mes problèmes, je reste focalisé sur l’action.

Astuce 7 : La relaxation

Prenez du temps pour vous, allongez-vous dans un endroit calme sur le dos, posez votre main sur le ventre et respirez en inspirant et en expirant fortement, et surtout faites ceci  en ne pensant à rien… C’est très dur de ne penser à rien.

Astuce 8 : La discussion

Il existe des personnes positives, allez leur parler et surtout… éviter les personnes négatives. Rappelez-vous aussi que savoir écouter ne veut pas forcément dire donner des conseils. Les réponses sont à l’intérieur de nous, à nous de les écouter.

 Astuce 9 : Les bons rituels

J’ai déjà eu plusieurs rituels qui m’ont fait du bien à mes débuts et qui renforçaient la cohésion entre collègues comme le restaurant du vendredi ou le footing deux fois par semaine. Aujourd’hui, c’est tournoi de badminton toujours entre collègues et en novembre dernier, c’était mois de la moustache… Vous pouvez prendre l’initiative d’organiser quelque chose. S’il s’agit d’un repas, faîtes quelque chose de facile et de convivial, n’attendez pas que cela soit parfait sinon vous ne ferez rien ou vous serez déçu. Le but est de passer un bon moment ensemble et de créer du lien.

Je vous conseille mon ouvrage secret Rester zen au quotidien de Carole Serrat