Je sais que l’enseignant débutant est avide de conseils, cependant ceux-ci ne peuvent et ne doivent être que quelques jalons pour bien démarrer l’année. Vous trouverez votre voie en balayant ces conseils d’un revers de main, pour construire pas à pas votre identité dans la profession. Je vous encourage donc dans cette merveilleuse voie qu’est l’enseignement, où l’on apprend autant que l’on enseigne et vous laisse lire ce nouvel article au ton volontairement décalé.

Les idées audacieuses sont comme les pions qui avancent aux échecs ; ils peuvent être pris, mais ils peuvent aussi démarrer une partie gagnante

Johann Wolfgang von Goethe

Les lieux, tu connaîtras

J’invite vraiment les nouveaux enseignants à connaître les différents lieux de l’établissement, les différentes classes, le secrétariat, la direction, l’infirmerie, la bibliothèque,… Cela peut permettre d’éviter pas mal de tensions de début d’année et ainsi d’éviter de se polluer le cerveau avec ce type de considérations.

Vers tes collègues, tu iras

Je sais que certains sont timides mais il faut, ici, se faire violence. Une technique appréciée est d’apporter des croissants ou autres petits pains dans les premiers jours qui suivent la rentrée. Cela permet d’initier la conversation. Pour la petite histoire, j’ai fait une formation où l’organisateur faisait circuler des objets et je peux vous assurer que lorsque j’ai donné cet objet (que je faisais juste circuler d’ailleurs), aussi anodin soit-il,  à une autre participante, j’avais un fort capital sympathie 😉 et le contact est devenu très facile.

Naturel, tu seras

Je sais que c’est quelque chose de bateau à dire. C’est pourquoi, je tiens à préciser qu’il s’agit d’habiter le métier d’enseignant mais pas de jouer de rôle. Le temps de chaque cours donné, on est enseignant et on doit faire en sorte de créer un climat de travail.

Tes premiers cours, tu prépareras

Vous serez déjà suffisamment stressé par votre premier contact avec vos élèves et aurez assez de choses à faire ou à penser. Bien préparer les premiers cours va permettre de vous ôter ce stress.

Avant, tu dormiras

Je ne suis pas un spécialiste du sommeil mais je sais qu’il faut prendre un rythme proche du rythme scolaire une à deux semaines avant la rentrée.

Une vie saine, tu auras

Je pense que pour enseigner, on doit être bien dans sa tête. En effet, on sous-estime souvent l’énergie que cela prend d’être en première ligne face à un groupe d’élèves. Je sais que pour gagner du temps pendant mes premières années, j’ai cessé le sport et l’alimentation saine, et je pense que c’était une erreur.

Bronzé, tu présenteras

Les vacances sont un avantage de la profession qu’il faut savoir mettre à profit.

Efficace, tu seras

Pour être efficace dans ce métier, je pense qu’il faut appliquer le principe de Pareto. L’économiste italien, s’est rendu compte que 20% d’effort implique 80% de résultat et 80% du travail n’apporte que 20% des résultats. Il faut méditer ce principe et savoir où mettre ses priorités.

Du leste, tu lâcheras

Ne sois pas trop exigeant avec toi-même. Si le cours parfait est l’idéal vers lequel il faut tendre, celui-ci n’arrive pas toujours le premier jour. Et ne dis-t-on pas que le mieux est l’ennemi du bien…

Et bien sûr, … mon blog… tu liras 😉

Si tu penses qu’il manque quelque chose, dans les commentaires, tu partageras!